Ivresse de la vie

07 avril 2006

la nuit

Dans mon désespoir, que puis-je boire

Je me couche, mais près de mon lit

Dans mon désespoir, que puis-je croire

Dans mon passé, qu’ai-je pu avoir

Je me couchais, très loin du lit

Dans mon passé, qu’ai-je pu savoir

Comme tous les autres jours, il fait noir

Je me suis couché, la nuit dernière

Comme tous les autres jour, ne pas voir

Adrien

sablier

Posté par ivressedelavie à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 avril 2006

Toi

Quand je te regarde,
Je me mets en garde,
Que me veux tu?
Pourquoi es tu venu?
Tu chamboules ma vie,
Et je n'ai qu'une envie,
Me blottir contre toi,
Mon coeur est en émoi,
Mes rêves éffrayés,
Se sont enfin noyés,
(...)

Audrey

armin_lenz1

Posté par ivressedelavie à 18:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Juste

---   Juste un sourire,   ---
  ---   Mon coeur part en délire,   ---
---   Pas de soupir,   ---
  ---   Je risquerais de souffrir,   ---
---   Juste du désir,   ---
  ---   Et, je pourrais mourrir...   ---

Audrey

Posté par ivressedelavie à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2006

la prison

Encore une fois cette fenêtre se referme

Encore, je vais ressasser de vives impressions

Et puis, dans mon cœur, le reflet d’une lame qui germe

Tu as labouré mon corps de tes confessions

J’ai goûté au poison, Socrate l’avait tenté

Le fond des yeux prétend ne pas voir ces démons

On s’est vu, l’écharpe dorée de ton cou fluet

Tes mains de velours remuent et sentent le frisson

Ces cris, ces pleurs, ce doux malheur, ne m’entendent pas

Vierge est la page où je peux dessiner et mourir

Vierge est la rue où ne résonnent pas tes pas

Mon ange, mon cœur, je pense à toi et je soupire

Adrien

4097250

Posté par ivressedelavie à 12:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2006

toujours toi!

Prisonnier de ton corps

Prisonnier de tes gestes

Tu me rends fou

Avec tes baisers dans mon cou

Reste encore avec moi

Que nos nuits ne se finissent point

Qu’on ne voient pas ces lendemains

Avec la lune pour seul témoin

Je rêve dans mes rêves de tes lèvres

Faut-il faire une trève ?

Non j’en veux toujours plus

Ne laisse pas filer notre bus

Je te vois là où tu n’es pas

Je t’imagine comme si tu étais là

Pourquoi cette attirance ?

Je crois que c’est une chance

Certain y voient une équivalence

Tous ces gens qui nous regardent

Tous ces gens qui bavardent

Ont-ils seulement goûté à ce plaisir défendu

N’importe où, même dans la rue

On s’embrasse sans que le temps ne passe

Dis moi quelque chose,  mon prénom…

Tous ces silences en disent long

L’eau peut couler sous les ponts

L’orage peut toujours gronder

Il n’y a que nous pour chanter

Une chanson qui parle de nous

J’aime quand tu relève ta jupe sur tes genoux

J’aime…toi !

Adrien

t_20030823_gretabos_0047521

Posté par ivressedelavie à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


ces coeurs pleurant

Oh! Méfie toi petite coquine!
Naïve comme le premier matin
C'est une décision libertine
Mais si, je ne regrette rien
Et là, tu me parais comme floue
D'autres comme toi l'ont clamé
Je suis encore le méchant loup
C'est pas facile je dois avouer
Le chardon se joue de mes pieds
Et ces mêmes pieds se jouent de moi
Comme un coq, j'ai le torse bombé
Ces pauvres poules sont en émoi
C'est décidé, je fous le camp
Je reviendrai après l'hiver
Laissant à vif ces coeurs pleurant
Ma main est ferme, mes yeux sévères

Adrien

t_coeur_1112105506

Posté par ivressedelavie à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2006

warren

mon nom c'est warren
pas aussi haut qu'un chêne
je me balade entre les gens
un petit sourire, gentiment
donne moi ta main
je te montrerai le chemin
pour faire rire tout le monde
et si le tonnerre gronde...
tu ouvriras grand tes yeux
pour faire douter les amoureux
tu ouvriras grand ton coeur
comme s'il n'existait pas de malheur
tout le monde t'aime
c'est tout l'amour que tu sèmes
comme des petits cailloux derrière toi
j'entends déjà : " warren il est qu'a moi"

Adrien

me2u

Posté par ivressedelavie à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2006

Perdue

Je te regarde de loin,

Je sens que tu m’aimes moins,

Autant de souvenirs font partie de nous,

Je vois que tu t’éloignes et tout est flou…

Perdue, muette devant toi,

Je sais que je te perdrais,

Et cette sensation me noie,

Sans nous tout est laid…

Je ne veux pas t’ennuyer,

Et, je n’ai plus la force de continuer,

Dois-je parler ou me taire ?

Est ce qu’on doit tout refaire ?

Perdue, mon cœur est à nu,

Comme mon âme est en peine,

Errante, tremblante dans la rue,

Je voudrais être ta reine.

Audrey

6

Posté par ivressedelavie à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

toi et moi

tu fais un pas en avant
je fais un pas en arrière
tu me dis "je t'aime"
je te dis "moi non plus"
tu me dis que je te plais
je te dis que tu m'as plu
tu me dis qu'on vivra ensemble
je te dis qu'on a vécu
mais je t'aime
toi tu m'aime
nous nous disons qu'on s'aime

Adrien

2

Posté par ivressedelavie à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

je ne sais plus

je n'ai pas le talent que j'ésperais
parfois mes vers sont inachevés
je n'ai pas pu mettre ce mot où je voulais
je t'ai peut-être un peu blessé
j'ai fait ce que je croyais être vrai
j'ai ouvert un peu de ce que j'ai aimé
un peu de ce que je voulais t'apporter
seules mes intentions ont compté
comment me faire pardoner
tout ce que je veux t'avouer
c'est que je ne veux pas te quitter

Adrien

1

Posté par ivressedelavie à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]